Questions sur l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique n’est pas seulement le principal ingrédient des produits de comblement et de soins de la peau. Ce master-have s’ajoute de plus en plus aux cosmétiques décoratifs, produits pour les cheveux et les ongles, produits sous forme de compléments alimentaires. ELLE a découvert si la popularité est un gage d’efficacité.
Qu’est-ce que c’est et pourquoi nous avons besoin d’acide hyaluronique ?

En 1934, les scientifiques John Palmer et Carl Meyer ont d’abord isolé une substance spéciale du corps vitreux de l’œil bovin et l’ont appelée “acide hyaluronique”, combinant les mots “hyalos” (du grec hyalos – acide vitreux) et “acide uronique”. Plus tard, la découverte a été connue sous des pseudonymes : hyaluronane, hyaluronate de sodium et HC. Il est intéressant de noter que ce n’est pas l’acide au sens habituel, salicylique ou glycolique, qui exfolie les cellules mortes de la peau. L’acide hyaluronique ne fait pas cela. C’est un type de polysaccharides qui fait partie du tissu conjonctif et des structures extracellulaires du corps. En particulier, il apporte douceur et élasticité à la peau et aux cheveux. La particularité de cette substance visqueuse et gélatineuse est que l’une de ses molécules attire et retient 1000 molécules d’eau, ce qui lui procure une excellente hydratation.

Le corps d’une fille pesant 50 kg contient environ 10 grammes d’acide hyaluronique, soit environ un tiers d’un pot de crème. Et, comme pour toute crème, la carence de cet acide précieux dans notre corps conduit à la sécheresse, aux rides, à la mollesse, à la ptose (affaissement des tissus). C’est pourquoi sur le marché cosmétique une grande variété de produits contenant de l’acide hyaluronique dans la composition. Ils vont tous du sérum facial au vernis à ongles pour compenser la perte de HC.

L’acide hyaluronique est le même pour tous, humains et animaux. C’est pourquoi on l’a d’abord obtenu à partir des crêtes du coq et du cartilage des bovins. Cependant, le degré de purification ne permettait pas de se débarrasser d’un allergène fort, la protéine animale, alors utilisez maintenant un analogue biosynthétisé hypoallergénique.

Acide hyaluronique : pour et contre

L’acide hyaluronique est un bon hydratant

Les produits de soin à base d’hyaluronate ont un effet hydratant qui rend les ridules moins visibles. Le polysaccharide absorbe l’eau de l’extérieur, aidant ainsi à prévenir la perte d’humidité. Étonnamment, cependant, le processus, et donc le résultat, peut être inversé. Dans les climats secs ou pendant la saison de chauffage, cet ingrédient n’attire pas l’humidité de l’environnement (car il n’y a presque pas d’humidité), mais des couches profondes de la peau. D’où la sensation de tiraillement et de pelage.

Et la peau elle-même n’est pas toujours favorable à l’acide hyaluronique. Peau de type gras met un goût de super léger et de consistance aqueuse, mais il n’est pas assez sec, et il n’ajoute pas GC à la liste des marques.

L’acide hyaluronique est un excellent agent de remplissage.

Lorsque vous avez besoin de restaurer le volume perdu des pommettes ou des lèvres, de combler les rides et les plis nasogéniens, les gels hyaluroniques sont utilisés plus souvent dans les salons de beauté (le premier produit de remplissage était le biogel américain Restylane avec 2% d’acide hyaluronique). Il y a plusieurs raisons. Tout d’abord, il existe des preuves que l’acide hyaluronique stimule la production de collagène. Deuxièmement, l’effet de l’acide dure plus longtemps (jusqu’à 12 mois). Enfin, cette composante est beaucoup moins susceptible de causer des effets indésirables, car même un substitut artificiel est perçu par l’organisme comme étant le sien, autochtone et non étranger. Si le patient n’est toujours pas satisfait du résultat, le spécialiste lui administrera une enzyme d’hyaluronidase, qui se décomposera et retirera l’HC du corps.

L’acide hyaluronique n’est pas un remède universel contre les changements liés à l’âge

Les composants populaires tels que les peptides, la vitamine C, le beurre de karité peuvent être très efficaces, en particulier avec le développement de la technologie moderne. D’autre part, la description de leurs avantages induit facilement en erreur : de quoi ma peau a-t-elle besoin exactement ?

Penser à l’acide hyaluronique comme un ingrédient anti-âge n’est pas tout à fait correct. S’il s’agit d’injections, l’effet rajeunissant sera vraiment “évident”. Mais l’application externe ne garantit pas les mêmes résultats. Le réapprovisionnement des HC perdus, la stimulation de la production de collagène, le compactage de la peau ne sont disponibles que lorsqu’ils sont injectés avec une aiguille.

Pourquoi ? Le fait est que les molécules d’acide hyaluronique sont énormes et ne peuvent surmonter la barrière cutanée. Et avant d’ajouter les molécules aux formules des produits de beauté, les fabricants s’assurent que c’est ainsi qu’elles pénètrent la peau. Cependant, certains experts s’accordent à dire que l’acide hyaluronique de bas poids moléculaire n’est rien de plus qu’un geste marketing. Ainsi, le produit n’est pas absorbé, formant une barrière à la surface de l’épiderme, donne un léger effet hydratant, rend la peau plus lisse, mais n’élimine pas les rides et ridules profondes.

Acide hyaluronique : pour et contre

Comment utiliser l’acide hyaluronique

Il est préférable de donner la préférence au sérum d’acide hyaluronique, car sa teneur en principe actif est plus élevée que dans les crèmes, les lotions, etc. Il est recommandé de l’appliquer sur une peau humide (voire mouillée) : l’hyaluronate se fera un plaisir de “boire” les excès de surface et de vous les donner, mais ne puisera pas les réserves dans la peau. Appliquer la crème avec d’autres ingrédients hydratants éprouvés (glycérine, huiles et extraits végétaux) sur le soufre.

L’acide hyaluronique dans les produits de maquillage (apprêts, bases tonales, poudres) est un joli bonus, mais pas le principal acteur. Dans d’autres produits décoratifs (rouge à lèvres, teinte, blush, encre) la présence d’acide hyaluronique a un effet placebo. A en juger par le feed-back, les compléments alimentaires n’ont pas un effet sur la peau comparable aux injections. Choisissez ce dont vous avez le plus besoin et ce qui est le plus important.

Sites Internet que vous devez connaître :
  1. https://www.sgl-esthetique.ch/acide_hyaluronique-geneve.php >> Genève est une ville où les médecins spécialistes de l’acide hyaluronique sont nombreux.
  2. https://etude-medecine.fr/ce-que-font-les-anesthesiologistes-un-exemple-danesthesie/
  3. https://fr.wikipedia.org/wiki/Acide_hyaluronique

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code