Démystifier un mythe : l’entraînement pectoral chez les femmes augmente ou diminue les seins

Le sein est une partie importante de l’anatomie féminine, car pour de nombreuses jeunes filles, il est un signe sans équivoque de féminité, de fertilité, de sex-appeal… C’est pourquoi de plus en plus d’opérations d’augmentation mammaire ont lieu dans notre pays. C’est précisément pour cette raison qu’il existe une fausse croyance très répandue chez les femmes qui font du sport, et qui consiste à dire que plus elles entraînent leurs muscles pectoraux, plus la taille de leurs seins augmentera ou diminuera.
Cette croyance est totalement erronée, car la tonification musculaire des pectoraux n’a rien à voir avec l’augmentation des glandes mammaires chez la femme, car bien qu’elles se trouvent au même endroit du corps, ce sont des parties différentes. C’est pourquoi, dans cet article , nous voulons dissiper tous les doutes possibles qui existent sur ce faux mythe qui fait travailler les femmes sur leurs pectoraux.

Muscles pectoraux

Tout d’abord, il faut savoir que la structure musculaire des femmes est similaire à celle des hommes. Elles possèdent des muscles pectoraux situés sous les glandes mammaires qui sont chargés de donner à la poitrine l’aspect qu’elle a et qui la différencie des hommes. Chez la femme, les muscles pectoraux ont pour fonction de retenir les glandes mammaires. Leur développement n’a donc rien à voir avec la taille des seins. Dans ce cas, le travail des pectoraux va permettre de maintenir les fibres musculaires actives et toniques. Comme pour l’homme, la femme va connaître une augmentation de ces fibres et un durcissement de celles-ci. Cette intervention n’affectera pas la taille des seins, mais la seule chose qu’elle permettra de réaliser est de maintenir ces seins en place, en les empêchant de s’affaisser avec le temps.

Glandes mammaires

La taille des seins dépend d’autres facteurs. Pour contrôler cela, il faut savoir que les glandes mammaires se trouvent au-dessus des muscles pectoraux et sont constituées de dépôts de graisse. Ces dépôts de graisse ne changent pas avec la musculation, puisque l’intensité de cet exercice n’affecte pas les fibres graisseuses. La façon d’augmenter ou de diminuer la taille des seins dans le cas des femmes se fait d’une autre manière. Comme il s’agit de dépôts de graisse, la seule façon de les réduire ou de les augmenter sera de suivre un régime et de pratiquer des exercices d’aérobic, car c’est le meilleur moyen de brûler des calories et de réduire les dépôts de graisse dans le corps. En réduisant la graisse, la poitrine sera affectée et diminuera sensiblement.
Par conséquent, il ne suffit pas d’effectuer des exercices de tonification pour obtenir une poitrine parfaite, mais on doit réaliser un mélange de plusieurs types d’entraînement. D’une part, on travaille les muscles pectoraux, et d’autre part, on essaie de maintenir la bonne quantité de graisse dans cette partie du corps, afin d’obtenir des seins fermes et bien situés. Il ne sert à rien de se tuer à faire des séries et des séries d’exercices avec des poids si vous ne prenez pas soin de votre alimentation et ne contrôlez pas la quantité de graisse dans votre corps.

MASTOPLASTIE (CHIRURGIE DES SEINS)

Les seins sont le symbole de la féminité et une ressource commune tant dans les arts plastiques que dans la littérature. Les concepts actuels de beauté liés à la taille et à la forme des seins créent souffrance et confusion chez les patientes potentielles.
Des éléments tels que l’âge, l’allaitement, la perte de poids ou des maladies comme le cancer du sein modifient la taille et la forme du sein, ce qui rend nécessaire le recours à la chirurgie pour y remédier. La chirurgie esthétique des seins aide de nombreuses femmes à se sentir plus à l’aise et plus sûres d’elles.

UNE MAMMOPLASTIE D’AUGMENTATION :

Augmenter le volume des seins est le désir de nombreuses femmes aujourd’hui. Cependant, il faut être prudent avant de se soumettre à cette procédure et consulter correctement un chirurgien spécialisé. Cette chirurgie est la cible d’iatrogénies nombreuses et diverses de la part de non-spécialistes. Il existe des prothèses très diverses dans leur forme et leur substance. Il est recommandé de toujours utiliser ceux de meilleure qualité, ceux qui ont statistiquement moins de rejet et ceux qui ressemblent le plus à un sein naturel.

REDUCTION :

L’hypertrophie mammaire n’est pas seulement un problème esthétique, mais peut également entraîner de graves problèmes de santé. L’élimination de l’excès de tissu et l’obtention d’une taille et d’une forme correctes exigent une grande expérience et une grande compétence de la part du chirurgien.

PTOSIS DU SEIN :

Lorsque la taille n’est pas le problème, mais que le sein s’est affaissé en raison de différentes circonstances telles que la grossesse, on applique une technique de remodelage qui consiste à redonner aux tissus leur forme correcte.

GYNECOMASTY :

L’augmentation du volume des seins chez l’homme suscite une grande inquiétude et même des problèmes psychologiques chez le patient. L’excès de tissu est réduit par liposuccion. Si nécessaire, la glande mammaire est retirée en pratiquant une petite incision autour de l’aréole qui sera imperceptible.

Puis-je choisir la taille de la prothèse ?

Oui, on essaie de respecter certaines proportions et mesures appropriées pour chaque patient, comme le contour de la poitrine ou la taille, qui sont très importantes pour décider de la bonne taille. En revanche, il faut éviter autant que possible les tailles exagérées qui peuvent être préjudiciables au patient.

Sera-t-il possible de remarquer à l’œil nu que je porte des prothèses ?

Aujourd’hui, la texture de la prothèse est très proche de celle de la glande mammaire. Un résultat naturel dépend de la technique et de l’expertise chirurgicale, mais aussi des caractéristiques physiques du sein avant d’être opéré.
Aurai-je la même sensibilité au niveau du sein après l’intervention ?
Temporairement, dans la période postopératoire immédiate, il y a une perte de sensibilité, qui est progressivement récupérée. Les seins très volumineux ont plus de difficultés à récupérer la sensibilité lorsqu’ils ont été réduits. Ce site https://www.aesthetics-ge.ch/fr/traitements/chirurgie-des-seins/augmentation-mammaire/ trouvé sur internet vous aidera à avoir encore plis de réponses

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code